L1: Bordeaux monte sur le podium après un match nul à Nice | Célibataire chat gratuit



Plan Cul près de chez toi !

Tu trouveras sur ce site :

  • Des centaines de filles chaudes près de chez toi
  • Des rencontres d'un soir uniquement pour le Sexe
  • Des Coquines qui n'attendent que ça !

Pour ce rendre sur le site, Cliquez sur le bouton ci-dessous :


























Publié le 8 novembre 2019 à 22h40 – Mis à jour le 9 novembre 2019 à 9h40

Geoffrey Steines

Bordeaux est temporairement sur le podium avec le tirage au sort annoncé à Nice vendredi qui débute le 13ème jour de la L1 (1-1). Les Aiglons ne se sont pas enchaînés après la victoire contre Reims (2-0) et restent dans le ventre mou (10ème).

Le débriefing

Un point mérité qui satisfera Bordeaux. Plus ambitieux que Nice, qui a joué bas pendant le match dans l’espoir d’utiliser les transitions pour faire la différence, les Girondins ont équilibré leur périple à Riviera Allianz ce ​​vendredi au début du 13e jour de la L1 (1 -1). Ils se lèvent temporairement sur le podium, sept positions et deux points devant le gymnase, qui reste dans le ventre mou. Les hommes de Paulo Sousa ont un troisième match invaincu dans toutes les compétitions, tandis que Patrick Vieira n'a pas remporté un deuxième match à domicile en cinq jours, après son succès face à Reims dimanche dernier (2-0).

Mais les Aiglons n’ont pas fait assez lors de cette réunion pour confirmer que leur rétablissement était en bonne voie. Malgré un hypergère de droite 100% algérien intéressant en première période, avec un insupportable Atalus Youcef derrière le séduisant Adam Ounas pendant une heure pour son retour de blessure, le club de gym n'a jamais tenté de dominer. Il a volontairement abandonné le ballon pour nettoyer les Girondins dans les phases de construction, avant de souffrir davantage dans les 30 derniers mètres que ses adversaires. A force de ne pas réaliser leurs intentions, ils ont été punis sur un contre azuréen. Ils ont eu le mérite de rester fidèles à leur plan et de revenir rapidement au score après la pause. Ce qui n'a pas résolu le jeu jusqu'à présent, au contraire. Bordelais moins précis, Nice toujours rongée par le doute et par les conservateurs: le deuxième acte produit peu d'étincelles. Au final, un résultat logique et deux candidats pour l'Europe, dont le projet à long terme n'est rien de plus que de s'installer en haut du classement.

Le moment T:
À peine en jeu, à dix minutes du coup de sifflet final, Maolida s'est imposée avec un tir du coin de la surface. Costil rejette ce ballon vicieux et Atal se lance pour le pousser tête dans le but vide. Mais Nice n'atteint pas l'objectif et perd l'occasion pour les Aiglons de reprendre l'avantage. Il n'y aura pas de réelle opportunité de déplacer le score plus tard.

les objectifs

26ème minute (1-0)
Une transition vers une touche de Niçois en plein axe permet à Ganago de déplacer Atal vers la droite. L’OGCN a tout le temps d’adapter son centre à Lees-Melou, situé à seulement six mètres. Le centre de l'Aiglons prend le ballon de la tête et retourne sur le côté où il arrive pour prendre Costil contre le pied.

50ème minute (1-1)
Pénalité pour Bordeaux. Lancé à droite par De Préville, Kamano s'égoutte et surprend Nsoki, qui l'accable. Briand prend la phrase et se transforme en frappe à sa gauche, du côté où W. Benitez est parti.

Top et flop

Youcef ATAL (7)

Revenant à un rôle secondaire plus traditionnel, Youcef Atal a fait d’énormes différences dès la première période à distance. Il a également livré une passe décisive sur le score initial de Nice. Plus discret après le repos, mais c'est toujours par lui que tous les frissons sont arrivés pour la défense de Bordeaux.

Kasper DOLBERG (3)

Propriétaire pour la première fois en trois semaines, Kasper Dolberg a peu d'influence sur les événements. En difficulté dans son duel avec Koscielny, il a frappé quelques balles, ne les a pas vraiment améliorées dans le jeu et a réussi un point de rupture qui changerait tout. Encore plus fantasmagorique en seconde période.

HWANG Ui-jo (3)

Bien que Hwang Ui-jo ait brillé contre Nantes la semaine dernière, l'attaquant sud-coréen a souffert cette fois-ci. Il manquait de tout ce qu'il ressentait et symbolisait les préoccupations de Girondins quant à la construction de bonnes intentions dans le troisième bâtiment.

La feuille de match

NICE – BORDEAUX: 1-1

Allianz Riviera (16 173 spectateurs)
Beau temps – belle pelouse
arbitre : M.Hamel (5)

objectifs : Lees-Melou (26ème) pour Nice – Briand (50ème) pour Bordeaux

avertissements : Lees-Melou (8ème) et Dante (56ème) pour Nice – Jovanovic (2ème) et Mexer (73ème) pour Bordeaux

expulsion : Aucun

Nice
Nice
W.Benitez (6) – Atal (7), Hérelle (5), Dante (chef) (4), Nsoki (5) – D.Barbosa (4), Cyprien (5), Lees-Melou (6) – Ounas (5) puis Maolida (80 °), Dolberg (3), Ganago (5) puis brûleur (46 ° / 5)

Je n'ai pas participé : Clementia (g), R.Coly, M.Sarr, Tameze, Lusamba
entraîneur : P.Vieira

Bordeaux
Bordeaux
Costil (cap) (5) – Mexer (6), Koscielny (6), Jovanovic (5) – Kamano (6) puis Maja (83 °), Otavio (6), Chouaméni (6), Benito (5) – De Préville (5) puis Aït-Bennasser (89e), Briand (6), Hwang (3) puis Kalu (70 °)

Je n'ai pas participé : Poussin (g), Kwateng, Poundje, Basique
entraîneur : P. Sousa

L1: Bordeaux monte sur le podium après un match nul à Nice | Célibataire chat gratuit
4.9 (99%) 69 votes
 

Laisser un commentaire