Dépendance, handicap, maladie … Un gros plan de 400 millions d'euros pour les agents de santé | Plan cul gratuit



Plan Cul près de chez toi !

Tu trouveras sur ce site :

  • Des centaines de filles chaudes près de chez toi
  • Des rencontres d'un soir uniquement pour le Sexe
  • Des Coquines qui n'attendent que ça !

Pour ce rendre sur le site, Cliquez sur le bouton ci-dessous :

























"Cette situation, qui touche près de 10 millions de nos concitoyens, est parfois synonyme de grande fatigue, de grand isolement, de rupture profonde avec sa vie professionnelle, familiale et sociale"Le Premier ministre Edouard Philippe a déclaré mercredi avoir rencontré des aidants naturels dans un établissement de l'Essonne, près de Paris.

Pour Philippe, accompagné de Sophie Cluzel, secrétaire d’État aux personnes handicapées, et de Agnès Buzyn, ministre de la Santé, "première stratégie", avec 400 millions d’euros pour la période 2020-2022, devrait permettre "accompagner ceux qui aident" et "fondamentalement, pour changer leur apparence".

Parmi les objectifs fixés, le gouvernement souhaite soutenir 450 000 autres prestataires de soins en 2022 par la mise en place d'un support national pour les numéros de téléphone, la création d'une plateforme numérique "Répondre aux prestataires de soins" et des lieux "étiquetés" pour les recevoir et les guider vers un accompagnement.

90% des agents de santé soutiennent un membre de la famille, dont 52% sont des parents. Si aujourd'hui il y a 1,5 million de personnes âgées de 85 ans et plus, elles seront trois fois plus nombreuses d'ici 2050, ce qui pourrait faire exploser le nombre d'assistants familiaux.

"C'est un engagement épuisant, jour et nuit", a témoigné devant les ministres Christelle, mère d'un enfant atteint de leucodystrophie, aujourd'hui décédée.

Cette femme de 46 ans – 57% des aidants sont des femmes – se décrit comme une "parent des dauphins", qui est venu à la surface seulement pour reprendre son souffle "de temps en temps".

"Seulement dans ma tête"

"Les aidants sont un pilier de cette société, ils nous demandent de respirer, de passer un week-end"a déclaré Sophie Cluzel à Inter France mercredi.

Le secrétaire d'État a annoncé la création en 2020 d'un "plate-forme de trêve" offre & # 39; & # 39 Solutions;par exemple, des endroits dans des maisons de repos, et « Relayer », dans lequel un professionnel passe des jours consécutifs au domicile de la personne aidée, permettant à la personne aimée de se reposer.

En 2022, environ 200 000 & # 39; & # 39 Solutions; Un autre allégement, doublant l'actuel, sera créé, selon Cluzel, en avançant le chiffre de 105 millions d'euros pour l'atteindre.

Pour les employés, environ 60% des assistants travaillent. Dans cette stratégie, le gouvernement rappelle que la division de trois mois, "assistant assistant", sera compensée en 2020.

À partir d'octobre, ceux qui prennent des jours peuvent être indemnisés par la sécurité sociale pour un montant de 43,52 euros par jour pour une personne en couple, 52 euros pour une personne seule. Environ 200 000 personnes pourraient prétendre.

Un autre sujet important, celui des jeunes aidants, est estimé à 500 000 personnes. Ce plan prévoit donc une sensibilisation du personnel de l’éducation nationale et un développement des rythmes d’étude.

"La plupart des soignants ne le savent pas, j'étais seul dans ma tête"a témoigné Benjamin, 16 ans.

Pour cet étudiant en phase terminale, qui s’occupe de son père handicapé, c’est "beaucoup de fatigue et d'absentéisme", quel est « » PÉNALISE sa carrière scolaire.

"Encore invisible jusqu'à récemment, la reconnaissance de ce problème est un grand pas en avant", a répondu dans un communiqué de la Young AiDants Together (Jade) Association.

Cependant, ces jeunes "ne peut être accompagné que si les moyens nécessaires ont été utilisés"a déclaré sa présidente Françoise Ellien, affirmant être "vigilante dans la mise en œuvre de la stratégie".

Accueillant diverses mesures, notamment la création du numéro unique et la sensibilisation à la santé des soignants, le collectif "Je vous aide" a insisté sur le fait que le gouvernement était l'AFP « Approfondir » la question des retraites, le nombre d’agents de santé qui arrêtent de travailler et ne cotisent plus.

Dépendance, handicap, maladie … Un gros plan de 400 millions d'euros pour les agents de santé | Plan cul gratuit
4.9 (99%) 69 votes
 

Laisser un commentaire