Hérault (département) – Wikipedia | Rencontre sexe



Plan Cul près de chez toi !

Tu trouveras sur ce site :

  • Des centaines de filles chaudes près de chez toi
  • Des rencontres d'un soir uniquement pour le Sexe
  • Des Coquines qui n'attendent que ça !

Pour ce rendre sur le site, Cliquez sur le bouton ci-dessous :

























Page d'aide sur le même nom Pour des articles homonymes, voir Hérault.

L & # 39;Hérault (en occitan ERAU) est un département français de la région occitane qui tire son nom de l’Hérault, une rivière côtière qui le traverse. Les habitants s'appellent les Héraultais. L'Insee et la poste lui donnent le code 34. Sa préfecture est Montpellier.

L'Hérault fait partie du sud-est de la France.

Sommaire

situation(changement | changer le code)

Le département de l'Hérault est situé dans le sud de la France et fait partie de la région occitane. Elle borde les départements du sud-ouest de l'Aude, du Tarn et de l'Aveyron au nord-ouest et du Gard au nord-est et borde la Méditerranée au sud.

Pour définir l’Hérault, on a souvent tendance à comparer son territoire à un amphithéâtre ouvert face à la mer.(2). La géographie de l'Hérault se caractérise par la diversité de sa géologie et de ses paysages. Celles-ci vont des pentes sud du Massif Central à la mer Méditerranée, en passant par les garrigues et la plaine viticole du Languedoc. L'Hérault est baigné par un climat méditerranéen.

Points extrêmes du département de l'Hérault:

population
  • Commune la plus peuplée: Montpellier (281 613 habitants en 2016);
  • La commune la moins peuplée: Romiguières (25 habitants en 2016).
zone
  • Plus grande commune: Béziers (9548 ah);
  • Petite ville: Jonquières (205 ha).

lieu(changement | changer le code)

Sur les 342 communes composant le département, 11 comptent plus de 10 000 habitants selon le recensement effectué en 2016:

Liste des plus grandes communes du département

géologie(changement | changer le code)

enquête(changement | changer le code)

La cote(changement | changer le code)

Ses plages de sable s'étendent de la Petite Camargue (La Grande-Motte et l'embouchure du Vidourle) à l'est, à Vendres-Plage, à l'embouchure de l'Aude à l'ouest. Ils sont 87 kilomètres de côtes.
Seules la Corniche de Sète et la Grande-Conque du Cap d’Agde se distinguent par leurs falaises rocheuses.

Cette côte est bordée d'étangs et de marais salants, des écosystèmes protégés dans lesquels nichent de nombreux oiseaux migrateurs: flamants roses, aigrettes, hérons cendrés et cigognes.
La végétation s'adapte à l'atmosphère marine: joncs, salicornes, salades et avoine.
Les réserves naturelles de Bagnas(3) ou Orpellières(4) et la maison de la nature Méjean(5) donner un aperçu de cet environnement protégé.
Il existe deux grands complexes lagunaires: entre l’ancien volcan Agde et le mont St. Clair de Sète, le bassin de Thau est le plus grand lagon du Languedoc-Roussillon, avec 7500 hectares. La série d'étangs palavasiens (de Mauguio à Sète) relie l'est de Sète à l'extrémité est de l'Hérault, qui est l'entrée de la Grande Camargue.
Ces lagunes sont reconnues pour leur patrimoine par la Convention de Ramsar et il existe une dizaine de sites classés Natura 2000.

Vignobles et garnisons(changement | changer le code)

L’arrière-pays des plaines du Bas-Languedoc est progressivement vallonné. C'est le territoire du vignoble, des oliveraies, des vergers et des garrigues.
L'oléiculture et la viticulture représentent une partie importante du patrimoine et du mode de vie de la Méditerranée.

La moyenne montagne(changement | changer le code)

Au nord-ouest, le parc régional du Haut Languedoc(6) comprend les massifs du Caroux et de l’Espinouse (1 101 m et 1.124 m). Le climat est influencé par la Méditerranée mais aussi par l'Atlantique. C'est le tournant qui marque un changement profond de la végétation. Mouflon, cerf et sanglier vivent ensemble dans des bois de châtaigniers.
Au nord-est, à la limite du parc national des Cévennes, se trouvent le plateau du Larzac et le mont Séranne. Ces endroits venteux sont parfois des zones d'élevage de moutons. Le Causse et les Cévennes(7) c'est maintenant un site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

hydrographie(changement | changer le code)

les rivières(changement | changer le code)

87 km La côte de l’Hérault a la particularité d’être le point où de nombreuses embouchures de rivières côtières. Des flancs des Pyrénées au sud du Massif Central, les eaux se jettent dans la Méditerranée sur une étroite bande côtière.
D'ouest en est, Aude, Orb, Hérault, Libron, Mosson (à travers l'étang d'Arnel), Lez, Vidourle.
Ces rivières ont souvent tracé des ravins sinueux, marquant ainsi le paysage de leurs empreintes. Certains ont été bloqués par des barrages afin de limiter les inondations ou de produire de l'électricité. Les lacs de barrage ainsi créés aujourd'hui sont des sites touristiques remarquables qui permettent souvent la pratique de la nature et en particulier des loisirs nautiques.

Le climat(changement | changer le code)

La grande majorité du département peut être caractérisée par un climat méditerranéen. Cependant, les régions montagneuses du nord-ouest ont une influence océanique. Certaines régions du nord de l'Hérault peuvent subir une influence continentale tempérée.

lumière du soleil(changement | changer le code)

Comme dans tout le midi méditerranéen, le soleil est important dans l'Hérault et relativement régulier au cours de l'année. Nous atteignons 2828 heures par an(8), pour une moyenne nationale inférieure à 2000 heures par an(8).

températures(changement | changer le code)

L'une des caractéristiques spécifiques du climat méditerranéen est la douceur de ses saisons hivernales. Cependant, il reste marqué par de grands excès ponctuels (à Montpellier Fréjorgues en hiver, nous avons noté comme record absolu: -17,8 ° C en février 1963(9) et en été un record journalier maximum: 37.5 ° C en juillet 1990, en raison de la proximité de la mer)(10).

La température moyenne des mois d'été est proche de la moyenne maximale française. Cependant, la mer protège les zones côtières des vagues de chaleur extrêmes en été, mais aussi des gelées en hiver. Il varie d'environ 27 ° C par la mer a 31/32 ° C dans le & # 39; à l'intérieur. Même les températures minimales moyennes sont très variées, allant d’environ 19/20 ° C sur la côte a 15 ° C dans le & # 39; à l'intérieur.

En hiver, il gèle rarement sur la côte voisine et presque tous les deux jours à l'intérieur. Les moyennes minimales vont de 4 ° C au bord de l'eau a 0 ° C en fait -1 ° C dans la terre. Les sommets moyens sont assez homogènes, 10/11 ° C dans l'arrière-pays et sur la côte un 12/13 ° C sur la zone centrale.

Quant aux records absolus du département, ils proviennent de -29 ° C à Saint Martin de Londres en 1963 et de la 46 ° C il a Vérargues lors de la canicule européenne de juin 2019 à l'est de l'Hérault. Le 28 juin 2019, le thermomètre de Verargues était à 46 ° C, jamais vu dans la région. Ce qui en fait le record absolu de température en France pour tous les mois mis ensemble.

Impact de l'évolution des températures, le département de l'Hérault a totalisé, en 2017, 236 jours avec des températures supérieures à la normale saisonnière, ce qui représente une augmentation de 65% des températures sur l'année(11). Le 28 juin 2019, l’augmentation de la température a atteint un pic exceptionnel, à partir de 1948, avec 43,5 ° C aux stations Montpellier-Fréjorgues, dont le record a commencé en 1974.

Les pluies(changement | changer le code)

Les précipitations sont plutôt rares dans le département, elles se produisent principalement au printemps, en automne et en hiver. Parfois, ils prennent un caractère violent, notamment lors des épisodes des Cévennes. L'été est généralement sec. Montpellier a des précipitations d'environ 760 mm/ an, sur la base d'enquêtes menées entre 1900 et 2009(12), qui est supérieur à Paris(13). Mais ces précipitations ne se concentrent que sur 90 jours(14),(15).
Si le nombre de jours de pluie est relativement équivalent entre l'arrière-pays et la côte, c'est la hauteur des précipitations qui diffère: elle peut atteindre 1 200. mm. La neige est relativement rare.

Les vents(changement | changer le code)

Il y a quatre vents dominants principaux. Le Mistral (extrême est du département) et la Tramontane sont des vents secs, nord-nord-est et nord-ouest respectivement, que l'on peut observer en toute saison. Ils nettoient le ciel, assèchent l'air et peuvent être très violents. Le mistral et le tramontano sont en grande partie responsables de l'ensoleillement considérable du département. Lorsque ces vents soufflent en hiver, les températures ressenties peuvent être négatives.
Le Marin, qui souffle du sud-est, et le Grec, de l'Est, sont des vents plus rares, souvent violents, associés à des passages perturbés en Méditerranée. Ils sont accompagnés de temps nuageux et de précipitations importantes.

Préhistoire: L'occupation des humains et avant eux des hominidés est très ancienne, puisque c'est dans ce département, à Lézignan-la-Cèbe, que se trouvent les plus anciennes traces d'activité connue des hominidés (1,57 million d'années). fa, faciès culturel de Oldowayen avec du gravier taillé – hélicoptères pour les anglophones)(16). En ce qui concerne l'art, une série de représentations remontant à l'Aurignace ont été découvertes dans la grotte d'Aldene. Un grand corpus d'obus ocre a également été exhumé dans le refuge Rothchild, près de Cabrière.

histoire: Le département a été créé pendant la Révolution française, le sous la loi de , d’une partie de l’ancienne province du Languedoc. Comprend les pays de Biterrois, Espinouse, Lodèvois, Montpelliérais et une partie du Larzac.

Le département de l’Hérault subit un effondrement de son industrie viticole au début de XXet siècle; l'effondrement vin, allié à une maladie de la vigne (phylloxera) poussé à la révolte de milliers de vignerons modestes. Le mouvement fut sévèrement réprimé par le gouvernement de Georges Clemenceau (1907).

Le froid catastrophique de l'hiver 1956 a ruiné la culture de l'olivier, qui n'a prospéré que vers la fin des années 80. Les coopératives d'olives de Lodève, Pignan, Aniane et de nombreuses autres ont fermé leurs portes. leurs portes, seule celle de Clermont-l’Hérault est restée en activité.

A partir de la seconde moitié du XXet Siècle, le bassin de Montpellier connaît l'une des plus fortes croissances démographiques en France.

la la région Le Languedoc-Roussillon, auquel appartenait le département, a fusionné avec la région Midi-Pyrénées pour devenir la nouvelle région administrative de l'Occitanie.

Le 28 juin 2019, lors de la canicule européenne de juin 2019, le record absolu de température pour tous les mois combinés en France a été enregistré à Verargues, soit 46 ° C.

Le département abrite de nombreuses zones naturelles protégées. Certains bénéficient d'une politique d'évaluation dans les Grands Sites (Saint-Guilhem-le-Désert et les gorges de l'Hérault, cirque de Navacelles, Valle del Salagou).
Cette valorisation et cette action du conservatoire du littoral font de l’Hérault un département dans lequel la protection de l’environnement est importante.

Preuve de la richesse de la faune: le loup et le genet étaient encore présents au premier trimestre XIXet siècle. Une présence (bien que peu probable) du loup oriental (Canis lycaon) il serait également signaler. Linn (le loup noir d'Amérique du Nord) est mentionné dans l'inventaire "Statistiques du département de l'Hérault"(17) de Ippolito Creuzé de Lesser qui écrivait en 1824 que "selon certains chasseurs, ils se seraient trouvés dans des forêts de chênes ou de chênes verts, qui auraient poussé dans les montagnes de calcaire compact, à l'ouest ou au nord du département de l'Hérault". "Je suis tout à fait sûr", dit-il. Cependant, il ne doute pas de la disparition du cerf rouge et insiste sur la grande richesse du département des oiseaux, y compris les oiseaux de proie à cette époque:

"(…) Ces nombreuses plantes qui recouvrent notre sol, comme la grande quantité d’insectes à l'origine de la chaleur active de notre climat, favorisent la propagation des oiseaux, leur fournissant une nourriture abondante, et cette cause a sans aucun doute le plus grand l’influence sur le nombre et la multiplicité de notre espèce, de la même manière, le quartier dans lequel nous nous trouvons dans les Pyrénées et les Cévennes attire dans notre département une infinité d’oiseaux de proie, particuliers aux latitudes supérieures aux nôtres, ou, pour dis-le plus, d'une altitude bien supérieure à celle de nos montagnes ".

agriculture(changement | changer le code)

La superficie agricole utilisée du département est de 185 048 hectares, soit près de 30% du département. La viticulture est importante avec 85525 hectares, d’autres cultures arables sont utilisées pour les vergers (olives, châtaignes, noix, prunes et pommes) avec 3400 hectares, prairies artificielles avec 7090 hectares, culture de légumes avec 3788 hectares, culture de céréales avec 20.095 hectares et jachère avec 4991 hectares.

La superficie agricole déclarée en production biologique est 17939 hectares, positionnant le département derrière le Gard avec 18146 hectares et Aude avec 23705 ha(18). En conséquence, entre 2004 et 2011, la superficie consacrée à l'agriculture biologique est passée de 2,6 à 9,3% de la superficie agricole du département.(18).

En dehors de la zone agricole, la partie des landes représente 122915 hectares, soit près de 20% du département. La part des zones boisées est importante avec 217050 hectares ou 35% du département(19).

Le troupeau de bovins a 12 358 têtes(20).

viticulture(changement | changer le code)

Célébration du centenaire de la société agricole héraultaise en 1899.

Le vignoble est très ancien et remonte à la fondation de Gallia Narbonne.Après avoir priorisé la productivité pendant XIXet et au début de XXet siècle, les vignerons héraultais ont compris que leur salut venait de la qualité. En conséquence, les récoltes ont été réduites, les cépages ont changé et de gros investissements ont été réalisés dans des équipements de pointe. Désormais, leurs vins rivalisent avec les plus grands vins français.(Réf. Requis)

L'Hérault est aujourd'hui le deuxième département du vin français devant l'Aude et derrière la Gironde, ce qui représente 14% de la superficie totale du département(21),(22).

Le département bénéficie à la fois d'un climat favorable, d'une excellente exposition, d'une grande variété de sols et d'un large éventail de vignes: toutes les ressources sont réunies pour produire des vins généreux, parfois robustes, avec une large palette aromatique.

AOC: Saint-Chinian, Faugères, Minervois, Languedoc, Clairette du Languedoc, Muscat de Frontignan, Muscat de Lunel, Muscat de Mireval, Muscat Saint-Jean-du-Minervois, Picpoul de Pinet.

À ces dénominations s’ajoutent également les vins IGP Pays d’Oc produits par des vignes traditionnellement méditerranéennes.

olive(changement | changer le code)

variété(changement | changer le code)

La culture de l'olivier a une identité forte et une valeur culturelle. Différentes variétés (ou cultivars) sont cultivées dans l'Hérault comme variétés principales:

A cela, il faut ajouter de nombreuses variétés secondaires d'origine locale ou importée. Parmi les variétés locales, il convient de mentionner:

Moulins et coopératives(changement | changer le code)

mollusque(changement | changer le code)

L'élevage de coquillages représente 8 300 tonnes d'huîtres dans l'Hérault (10% de la production nationale) et 5 900 tonnes de moules par an.(21). Le bassin de Thau est la Mecque de la culture des moules et des huîtres en Méditerranée. L'élevage d'huîtres de Bouzigues est pratiqué sur des tables de reproduction suspendues et généralement en immersion permanente.

Revenu et fiscalité(changement | changer le code)

Le taux horaire moyen en 2010 est de 12,7 €.. Il avait 8,9 pour les travailleurs non qualifiés, 10,4 pour les travailleurs qualifiés, 9,6 pour les employés, 13,8 pour les professions intermédiaires et 21.4 pour les gestionnaires(23).

En 2010, le niveau de vie moyen d’une famille dans le département est de 18 213 , tandis que le revenu disponible est de 26 458 . La moyenne nationale est de 19.271 pour le niveau de vie et 29 065 pour le revenu disponible.

C & # 39; un écart entre les municipalités rurales et urbaines. Le niveau de vie moyen dans une commune rurale est de 18 316 € contre 18.195 pour une municipalité urbaine, le revenu disponible moyen est de 28 060 pour une municipalité rurale alors qu'il y a 26 224 pour une municipalité urbaine(24).
Cette différence se traduit par un taux de pauvreté des communes urbaines qui est de 19% contre 17% pour une commune rurale(25).

Le taux moyen d’intensité de la pauvreté est de 21,4%, le niveau de vie moyen des personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté est de 9,086. , l’un des plus bas de France. Les catégories de familles les plus touchées sont les familles monoparentales avec un taux de pauvreté de 37,6%, supérieur à la moyenne nationale de 31,5% mais restant inférieur à la moyenne du Languedoc-Roussillon de 39,9%.

Les catégories d'enfants de moins de 30 ans sont les plus touchées par la pauvreté, avec un taux de 28,9%, supérieur à la moyenne nationale de 20,5% mais légèrement inférieur à la moyenne du Languedoc-Roussillon (29,1%).(25).

emplois(changement | changer le code)

La part de la population active occupée est de 57%. Toutefois, le taux d'emploi des femmes est de 53,5%, tandis qu'il est de 61,1% pour les hommes.(25).

La part du secteur des transports, des commerces et des services représente 46,5% des emplois, les administrations publiques, l’éducation et la santé représentent près de 35% des emplois, l’industrie et construction 15,5%, agriculture (pêche, sylviculture, vigne et arboriculture) un peu moins de 3%(26).

chômage(changement | changer le code)

Les données statistiques de l'Insee indiquent pour 2015 un taux de chômage de 17,6% dans la tranche d'âge des 15 à 64 ans(27). Au deuxième trimestre 2018, les données en demi-finale fournies par l'INSEE indiquent une valeur de 12,6%(28).

Entreprises et entreprises(changement | changer le code)

Chambre de Commerce et d'Industrie de Béziers Saint-Pons, Chambre de Commerce et d'Industrie de Montpellier et Chambre de Commerce et d'Industrie de Sète – Frontignan – Mèze.

Grandes entreprises

la , le département compte 197 entreprises qui publient un chiffre d’affaires annuel de plus de 20 millions d’euros(29).

réseau de transport(changement | changer le code)

Réseau de bus de ligne, Hérault Transport, port de commerce de Port-la-Nouvelle.

tourisme(changement | changer le code)

Sites touristiques(changement | changer le code)

Les chiffres du tourisme(changement | changer le code)

Le département de l’Hérault est le premier département touristique de la région Languedoc-Roussillon et 4et degré des départements français en nombre de nuitées touristiques, avec 40 millions de nuitées annuelles.

Le chiffre d'affaires touristique est estimé à 1,7 milliard d'euros et 52 000 emplois touristiques, dont 26 000 emplois à salaire direct, soit 6,8% des emplois rémunérés du département.(31).

L'activité touristique fluctue logiquement de manière saisonnière: 59% des présences annuelles sont en été, 21% au printemps, 12% en automne et 8% en hiver.

80% de la clientèle touristique est française et 20% étrangère (principalement d'Europe du Nord, d'Espagne et d'Italie)(31).

Pour accueillir les nombreux touristes qui choisissent l'Hérault comme destination de vacances, le département propose 182 000 lits en hébergements classés et / ou labellisés et compte 130 000 résidences secondaires, dont 10% à des résidents étrangers.(31).

Chaque année, plus de 4 millions de visiteurs visitent les sites, les musées et les monuments(31).

Résidences secondaires(changement | changer le code)

Selon le recensement général de la population de , 20,4% des logements disponibles dans le département étaient des résidences secondaires. Ce tableau montre les principales communes de l'Hérault dont les résidences secondaires et occasionnelles dépassent 10% du total des foyers.

sources:

Évolution de la population (Change)
1791 1801 1806 1821 1826 1831 1836 1841 1846
275449 299882 324 126 339445 346207 357 846 367343 386020
1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891
389286 400424 409391 427 245 429878 445053 441527 439044 461012
1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946
469684 489421 482779 480484 488 215 500575 514819 502043 461100
1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007
471429 516658 591397 648 202 706499 794 603 896441 1001041 1011207
2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
1019798 1031974 1044558 1062036 1077627 1092331 1107398
Les données proposées pour les années antérieures à 2004 reposent sur le même périmètre géographique que dans la géographie municipale en vigueur le 8 mars 1999.
(Sources: INSEE, population totale du département depuis sa création jusqu'en 1962(32) d'où population sans double comptage depuis 1962(33) alors la population municipale depuis 2006(34).)
Histogramme de l'évolution démographique

Sa population a considérablement augmenté, passant de 471 429 personnes en 1954 à 896 441 personnes en 1999, pour dépasser 1 000 000 personnes en mars 2006. La projection démographique moyenne en 2030 est de 1 350 000 personnes.

Langue(changement | changer le code)

La langue historique est l'occitan.

gastronomie(changement | changer le code)

sport(changement | changer le code)

Il existe de nombreux sports assez spécifiques dans l'Hérault: le tambourin (85% des joueurs français), le jeu nautique (principalement à Sète) et la course libre (ou course de Camargue).

patrimoine(changement | changer le code)

fêtes(changement | changer le code)

Animaux totémiques et fêtes locales(changement | changer le code)

A Pézenas et Cournonterral
Les animaux totémiques de l'Hérault sont typiques. À l'occasion d'événements culturels locaux ou de festivals votifs locaux, de nombreuses villes ou villages présentent dans les rues un animal totémique qui représente leur municipalité. Souvent, le son des instruments traditionnels de hautbois ou de fifres du Languedoc accompagne ces défilés. Le Poulain de Pézenas et le festival de pailhasses à Cournonterral font partie de ces animations. Le Poulain de Pézenas a été déclaré patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'UNESCO, qui fait partie des Dragons géants et de procession de Belgique et de France.
À Bessan
Fête des ânes (début août).
À Lamalou-les-Bains
Festival de textes(36).
À Lodève
Resurgence, un festival d'art vivant (arts de la rue, contes de fées et musique) se poursuit en 2015 avec Voices of the Mediterranean (1997-2014) (2et quinze jours de juillet)(37),(38).
À Marseillan
Le jeu de capelet(39).
À Mèze
Fête en août avec la sortie de Manzo et Cavalletto.
À Pézenas
  • Réunions de cinéma (février ou mars)(42) ;
  • Le Printival Boby Lapointe: festival de la chanson française en hommage à Boby Lapointe, originaire de Pézenas (avril);
  • La Mirondela dels Arts (juillet, août) dans le centre historique(43) ;
  • Pézenas enchantée: festival d'opéra (octobre)(44).
À Saint-Jean-de-Védas
Fête de la pierre (fin septembre)(45).
À Sérignan
Festival de la bande dessinée ou festival de la bande dessinée(46).
A sète
  • Festival du film documentaire « ImageSingulières "(47) ;
  • Festival Jazz Jazz à Sète;
  • Festival de chansons françaises Quand je pense à Fernande "(48) ;
  • Festival de musique contemporaine dans le monde entier "(49) ;
  • Festival de poésie « Les voix méditerranéennes en Méditerranée "(50) ;
  • Festival « Fiest & # 39; a Sète "(51) ;
  • St. Louis Festival(52).

personnalité(changement | changer le code)

  • Littérature: Paul Valéry (Sète), Jeanne Galzy (Montpellier), Max Rouquette (Argelliers), …
  • Le spectacle: Georges Brassens (Sète), Boby Lapointe (Pézenas), Émilie Simon (Montpellier), Juliette Gréco (Montpellier), Le séjour de Molière à Pézenas, Jean Vilar (Sète), Caroline Cellier (Montpellier), Paul Crauchet ( Béziers Rémi Gaillard (Montpellier),
  • Arts visuels: Robert Combas a étudié aux Beaux-Arts de Montpellier, le photographe franco-espagnol Nath-Sakura a étudié à Montpellier, Agnès Varda a passé son enfance à Sète, Richard Di Rosa (Sète), Frédéric Bazille (Montpellier), Antoine Ranc (Montpellier), Jean Ranc (Montpellier), Fabcaro (Montpellier), Reno Lemaire (Montpellier)
  • Politique: Jean Moulin (Béziers), Edgar Faure (Bézier), Yves Piétrasanta (Mèze), Georges Frêche, Philippe Saurel.
  • Science: Pierre Magnol (Montpellier)

Politique locale(changement | changer le code)

Les 3 arrondissements de l'Hérault.

Conformément aux distinctions classiques entre la notion de décentralisation et de déconcentration en droit français, le département de l’Hérault est à la fois un district décentralisé de l’État et une collectivité territoriale. Les deux entités sont bien distinctes.

La préfecture de l'Hérault est Montpellier; ses sous-préfectures sont Béziers et Lodève.

De 1945 à 1979, le conseil général (renommé "conseil de comté" depuis lors)(53)) était présidé par Jean Bene (PS). Par la suite, la majorité de gauche du conseil général a longtemps été dirigée par Gérard Saumade (1979-1998), puis par André Vezinhet (1998-2015) et par Kléber Mesquida (à partir de 2015).

enseignement(changement | changer le code)

Écoles secondaires(changement | changer le code)

Enseignement supérieur(changement | changer le code)

santé(changement | changer le code)

Sécurité et justice(changement | changer le code)

Notes et références(changement | changer le code)

  1. " Hérault: le préfet Pierre Pouessel nommé dans le Loiret, Jacques Witkowski le remplace », Sur midilibre.fr, (consulté le 19 juillet 2019).
  2. " L'organisation paysagère de l'Hérault », Sur paysages.languedoc-roussillon.developpement-durable.gouv.fr (consulté le 12 septembre 2018) : "L'Hérault fait partie du grand amphithéâtre régional face à la Méditerranée et organisé en trois phases successives: la montagne, la garrigue, les plaines. Mais cette vision schématique ne suffit pas à couvrir la réalité des grands groupes paysagers du département"
  3. Réserve naturelle de Bagnas à Agde, publiée sur le site herault-tourisme.com (consulté le 20 décembre 2018)
  4. Les Orpellières à Sérignan-Plage, publié sur le site internet herault-tourisme.com (consulté le 20 décembre 2018)
  5. Maison de la Nature Méjean à Lattes, publiée sur le site herault-tourisme.com (consulté le 20 décembre 2018)
  6. Haut-Languedoc, publié sur le site herault-tourisme.com (consulté le 20 décembre 2018)
  7. Gouvernance de Causse et des Cévennes, publié sur le site internet causses-et-cevennes.fr (consulté le 20 décembre 2018)
  8. a et b " Climat en France "(Archive • WikiWix • Archive.is • Google • Que faire?, publié sur le site de Météo France (consulté le 22 décembre 2018)
  9. Registres normaux et météorologiques, Infoclimat.fr (consulté le 22 décembre 2018)
  10. Histoire climatique et météorologique de Montpellier, publiée sur le site internet de l'Internaute (consulté le 22 décembre 2018)
  11. (PDF) Annales climatiques et hydrologiques 2017, page 22/125, publié le du conseil général de l'Hérault (consulté le 22 décembre 2018)
  12. (PDF) Entité 143E: contexte géographique et géomorphologique, page 1/4, publiée le sur le site rhone-mediterranee.eaufrance.fr (consulté le 22 décembre 2018)
  13. Tableau récapitulatif des informations actuelles sur les précipitations moyennes dans 46 grandes villes françaises pour la période 1961-1990, publié sur le site sciences.gloubik.info (consulté le 22 décembre 2018)
  14. «Hérault: données essentielles» (Version du 30 septembre 2012 sur Internet Archive), publié sur sur le site du ministère de l'intérieur (consulté le 22 décembre 2018)
  15. ach34.fr, association climatologique de l'Hérault.
  16. Jean-Yves Crochet, Jean-Loup Welcomme, Jérôme Ivorra, Gilles Ruffet, Nicolas Boulbes, Ramon Capdevila, Julien Claude, Cyril Firmat, Grégoire Métais, Jacques Michaux et Martin Pickford, « Une nouvelle faune de vertébrés continentaux, associée à des artefacts dans le pléistocène inférieur de l'Hérault (sud de la France), vers 1,57 Ma " Comptes Rendus Palevol, vol. 8 nou 8 , p. 725-736 (DOI 10.1016 / j.crpv.2009.06.004, résumé).
  17. "Statistique du département de l'Hérault" (1824)
  18. a et b http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=1&ref_id=agrtc10106
  19. http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=1&ref_id=agrtc10201
  20. http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=99&ref_id=t_3504D
  21. a et b (1), Conseil général de l'Hérault – Chiffres clés de l'économie locale.
  22. Recensement général agricole (RGA) 2010 – View the page Ministère de l'Agriculture (France)
  23. http://www.insee.fr/fr/themes/detail.asp?reg_id=99&ref_id=base-cc-salaire-net-horaire-moyen
  24. http://www.insee.fr/fr/themes/detail.asp?reg_id=99&ref_id=inegalite-rev_niveau-vie_10
  25. a b et c http://www.insee.fr/fr/themes/detail.asp?reg_id=99&ref_id=taux_pauvrete_2010
  26. http://www.insee.fr/fr/themes/tableau_local.asp?ref_id=ACT4&millesime=2010&niveau=2&nivgeo=DEP&codgeo=34
  27. Département de l'Hérault (34): Emploi – Chômage (version du sur l’archive.is), publié le sur le site de l’INSEE )
  28. Taux de chômage localisé pour le département de l'Hérault (version du sur l’archive.is), identifiant nou 001515899, publié le sur le site de l’INSEE )
  29. " Créer des listes personnalisées d'entreprises avec Verif.com », Sur www.verif.com (vu le 21 août 2019)
  30. "Monuments historiques classés et inscrits par département" (version du 17 août 2016 sur Internet Archive), page 3/14, publié le sur le site du ministère de la culture )
  31. a b c et d "L'Hérault en chiffres" (version du 6 septembre 2015 sur Internet Archive), publié sur le site du site adt-herault.fr (consulté le )
  32. Structure de la population du département de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  33. Structure de la population du département de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  34. Fiches Insee – Populations légales du département pour les années ( 2006), ( 2014)
  35. Radio Peinard Skyrock Béziers, publié sur le site de SchooP.fr (consulté le 20 décembre 2018)
  36. Festival d'Opérettes, publié en 2013 sur le site de la Mairie de Lamalou-les-Bains (consulté le 20 décembre 2018)
  37. « Lodève : Des Voix de la Méditerranée à Résurgence, un festival renaît », publié le par Isabelle Bris, sur le site de France 3 Occitanie (consulté le 21 décembre 2018)
  38. « Lodève : La fin des Voix de la Méditerranée ? », publié le sur le site de Midi-Libre (consulté le 21 décembre 2018)
  39. Les victorieux du Capelet, publié le sur le site de la Mairie de Marseillan (consulté le 20 décembre 2018)
  40. Festival Saperlipopette, publié sur le site du Château d'Ô (consulté le 20 décembre 2018)
  41. Organisation du Festival des Fanfares de Montpellier, publié sur le site festivalfanfare.free.fr (consulté le 20 décembre 2018)
  42. Rencontre Cinéma de Pézenas, publié sur le site de la Fédération des ciné-clubs de la Méditerranée (consulté le 21 décembre 2018)
  43. Spectacles, publié sur le site de l'association Mirondela Dels Arts (consulté le 21 décembre 2018)
  44. Programmation des spectacles, publié sur le site de pezenasenchantee.fr (consulté le 21 décembre 2018)
  45. Festin de pierres, publié sur le site de la Mairie de Saint-Jean-de-Védas (consulté le 21 décembre 2018)
  46. Temps forts : Festival BD, publié sur le site de la Mairie de Sérignan (consulté le 19 décembre 2018)
  47. Site officiel du Festival ImageSingulières de Sète (consulté le 21 décembre 2018)
  48. Présentation du festival , publié sur le site de festival-fernande.com (consulté le 21 décembre 2018)
  49. Site officiel du Worldwide Festival (consulté le 21 décembre 2018)
  50. Présentation du festival, publié sur le site de sete.voixvivesmediterranee.com (consulté le 21 décembre 2018)
  51. Présentation du festival, publié sur le site de Fiest'à Sète (consulté le 21 décembre 2018)
  52. Fête de la Saint-Louis, publié sur le site de l'Office de tourisme de Sète (consulté le 21 décembre 2018)
  53. " Le conseil général devient départemental », sur liberation.fr, (consulté le 12 septembre 2018)

Bibliographie(modifier | modifier le code)

Articles connexes(modifier | modifier le code)

Link esterni(modifier | modifier le code)

Sur les autres projets Wikimedia :


Hérault (département) – Wikipedia | Rencontre sexe
4.9 (99%) 69 votes
 

Laisser un commentaire