Philippe de Lorraine – Wikipedia | Plan cul gratuit



Plan Cul près de chez toi !

Tu trouveras sur ce site :

  • Des centaines de filles chaudes près de chez toi
  • Des rencontres d'un soir uniquement pour le Sexe
  • Des Coquines qui n'attendent que ça !

Pour ce rendre sur le site, Cliquez sur le bouton ci-dessous :

























Un article de Wikipedia, l'encyclopédie gratuite.

Philippe de Lorrainedit le " Chevalier de Lorraine », Né en 1643 et décédé le , fils cadet de Henri de Lorraine, comte de Harcourt et Marguerite Philippe du Cambout, est un gentleman français, favori et aimable du duc d'Orléans, Monsieur, frère du roi Louis XIV.

Le chevalier de Lorraine a gardé quatre abbayes (Saint-Père de Chartres, Tiron, Saint-Benoît-sur-Loire et Saint-Jean-des-Vignes de Soissons).

On disait qu'il était aussi beau qu'un ange mais dépourvu de tout sens moral(1)Il était l'amant du frère du roi (l'aîné de trois ans) en 1665 et il fut logé par lui à Paris au Palais Royal. En raison de son statut, il rencontra fréquemment les femmes de Monsieur et fut si curieux à propos d'Henriette d'Angleterre et de la princesse Palatina de semer la discorde dans le couple princier et d'empêcher Monsieur de garantir un faites confiance à ses femmes.

Exilé à Rome à la demande de la première épouse de Monsieur, Henriette d'Angleterre, il était soupçonné de l'avoir empoisonné (1670). Monsieur n'a consenti à se remarier qu'en échange de son retour privilégié et de son retour au tribunal. Il est tombé et a également été compromis dans le meurtre d'un jeune marchand de gaufres qui a refusé de se faire maltraiter par sa clique.

Il provoqua la colère du roi en "commençant" son fils très jeune, Louis de Bourbon, comte de Vermandois (1682), mais le roi usa aussi de son influence pour faire accepter le duc d'Orléans le mariage du fils aîné Philippe avec Mademoiselle de Blois, bâtard royal (1692).

En vieillissant, il est resté dans les grâces du duc d'Orléans fournissant de jeunes amants.

Si le duc d’Orléans était vraiment amoureux, la réciproque semblait loin d’être vraie et le prince aurait probablement été manipulé par le chevalier au cours de leur relation.

Il avait aussi des amants, y compris la mademoiselle de Fiennes qui avait un fils par lui et la princesse de Monaco. Selon Saint-Simon, il aurait secrètement épousé sa cousine Béatrice-Hiéronym de Lorraine, dite Mademoiselle de Lillebonne.(2).

À la fin de sa vie, Philippe de Lorraine avait perdu une grande partie des meubles de son appartement du Palais Royal et de sa résidence de campagne (pleine de vestiges du Palatinat), de ses quatre abbayes et de tout l'argent qu'il avait obtenu ( plus ou moins avec la permission) les coffres de l'Etat, jouant d'aléa et exploitant ses filles. Trois ou quatre ans avant la mort de Monsieur, faites la paix avec Madame. Il est mort d'une attaque d'apoplexie en disant aux femmes de sa débauche la nuit précédente.

  1. Philippe Erlanger, Seigneur, frère de Louis XIVPerrin, 1970, pp. 96-102.
  2. "… dirigée par le chevalier de Lorraine, avec qui elle était si ancienne et si étroitement unie qu'on croyait secrètement qu'ils étaient mariés." Souvenirs complets et authentiques du duc de Saint-Simon sur le siècle de Louis XIV et la régence, éd. Adolphe Cheruel, Paris, Hachette, 1856-1858, t. III p. 196.

Sources et bibliographie(changement | changer le code)

  • Didier Godard, Le goût de Monsieur. Homosexualité masculine XVIIet siècleMontblanc, H & O, 2002.
  • Dirk Van der Cruysse, Madame Palatine, princesse européenne, Paris, Fayard, 1988, 748 p. (ISBN 2-213-02200-3).

Articles connexes(changement | changer le code)

Liens externes(changement | changer le code)

Sur d'autres projets Wikimedia:


Philippe de Lorraine – Wikipedia | Plan cul gratuit
4.9 (99%) 69 votes
 

Laisser un commentaire