Jour J pour la grande escale de la raffinerie du Havre, la plus grande de France | Célibataire chat gratuit



Plan Cul près de chez toi !

Tu trouveras sur ce site :

  • Des centaines de filles chaudes près de chez toi
  • Des rencontres d'un soir uniquement pour le Sexe
  • Des Coquines qui n'attendent que ça !

Pour ce rendre sur le site, Cliquez sur le bouton ci-dessous :

























N'hésitez pas à parler d'un réel groupe de travail, désignation précédemment réservée à l'armée. Philippe Durand, responsable du big stop 2019, est à la tête d'une équipe opérationnelle d'environ 3 500 personnes dédiées à la mise en œuvre et au bon fonctionnement de l'arrêt de maintenance principal de la raffinerie Total de Gonfreville-l. & # 39; Orcher. Commencez aujourd'hui, mercredi 4 septembre, et se poursuivra jusqu'au début novembre.

En réalité, cela a commencé beaucoup plus tôt. " Les premières mobilisations ont eu lieu en mars 2016. Pendant trois ans, mon rôle de directeur est de gérer une équipe qui, après avoir fait partie de trois personnes, a rapidement représenté 200 personnes pour la phase de préparation. " C'est 300 000 heures de travail. " Aujourd'hui nous sommes 3 500. C’est 500 employés pour 3 000 parties prenantes des entreprises partenaires. " La population d’un grand village est regroupée sur deux sites, deux sous-ensembles de bâtiments modulaires, des bureaux résidentiels, des vestiaires, des toilettes et des salles à manger.

Certaines de ces entreprises ont des agences locales. C’est le cas d’Endel Engie, de Ponticelli, de Fouré Lagadec, de Fosselev ou de Kaefer Wanner… Six des dix en font partie. D'autres viennent d'autres régions, notamment de Marseille.

"Pas la force de travail
en france »

Certaines entreprises sont étrangères. Laissant de côté le débat sur le statut des travailleurs détachés, Philippe Durand aborde le recours à des employés italiens, polonais, portugais ou lituaniens.

" Parce que nous recherchons du personnel hyper spécialisé, par exemple dans l'assemblage de colonnes internes, qui ne peut être trouvé qu'à l'étranger. Mais surtout parce qu’un site de cette taille absorbe la main-d’œuvre nationale. Aujourd'hui, pour recruter des isolateurs d'échafaudage, si vous ne faites pas appel à des sociétés externes ni à des renforts dans des sociétés locales avec des succursales ou des accords avec des sociétés étrangères, vous ne pourrez pas conduire sur le site de construction. Pourquoi pas, il n'y a pas de main d'œuvre en France. Et contrairement à ce que nous pouvons entendre, cela ne garantit pas un coût inférieur. Au moins dans ces métiers. "

Bien que ce soit vraiment un arrêt important, il n’a pas de mesures communes avec le précédent. En 2012, la phase d'interruption des unités a permis d'investir pas moins de 740 millions d'euros. " Ce qui bien sûr n'est pas comparable. Le projet de 2012 a été prolongé beaucoup plus longtemps. Il s'était concentré sur les investissements majeurs dans la révision du programme de raffinage après la fermeture d'une grande unité de production d'essence. (Remarque: FCC). Concrètement, il s’agissait de transférer une partie de la production d’essence au diesel. En trois ans, près de 1,5 milliard d’euros ont été engagés. "

Cette fois, 95 millions d’euros seront investis dans des travaux de maintenance, tandis que 15 millions d’euros seront alloués à des projets liés à la sécurité, à la fiabilité et à l’environnement, dont 90% seront absorbés par celui du SO2 de l’IED, objectif de réduction des émissions de dioxyde de soufre de 30%.

Interdépendants en termes de produits et services (vapeur, azote, hydrogène …), les unités seront en fait toutes arrêtées, afin de permettre tout le travail effectué sur celui de la distillation atmosphérique et de l'hydrocraqueur de distillat (DHC).

alimentation

Progressivement, à compter d’aujourd’hui, leur activité sera interrompue. Les équipes devront se concentrer sur la disponibilité de ces unités dans les deux prochaines semaines. Comprendre pour isoler le matériel à inspecter, pour le vider, le dégazer et le nettoyer. " Nous entrerons ensuite dans la phase de travail. Il s'agira principalement d'une revue générale de l'ouverture d'un grand nombre de colonnes, ballons, réacteurs à inspecter, effectuant des travaux planifiés ou nécessaires après l'inspection. Tout cela pour que la raffinerie soit fiable et sûre pour les sept prochaines années. Cela concerne les capacités, mais aussi les sous-stations, l'instrumentation (capteurs), la mécanique (pompes, compresseurs …) ". Parmi ces œuvres les plus visibles, la substitution de différents nez de torche.

Tout se passe, avec le soutien d'Apave, sous le contrôle du service d'inspection (SIR) de la plateforme normande, elle-même
régulièrement reconnu et "vérifié" par les services de l’État à travers Dreal (gestion régionale de l’environnement, planification et construction de logements).

Enfin, pour un tel colosse, la plus grande raffinerie de France,
selon nos informations, chaque jour de non-production impliquerait un déficit de 2 millions d'euros en moyenne. De quoi doubler la note, après deux mois. Philippe Durand ne le confirmera pas officiellement, préférant noter qu'il était inclus dans le budget de fonctionnement du site. Le régime de
Les stations totales ne s'arrêtent pas, surtout dans la région. Parce que la raffinerie a des stocks. Enfin, parce que les autres sites prennent le relais en fonction des arrêts programmés tous les sept ans.

numéros

1 heure de travail

300 000 heures de préparation

110 millions d'euros d'investissements

5 000 tonnes d'échafaudages

3500 personnes dévouées

70 pompes et compresseurs
pour vérifier

650 appareils de mesure
inspecter

1200 vannes automatiques
regarder

Plus de 3 500 pipelines travaillent sur un réseau dont les dimensions dépassent l'équivalent du tour de la terre (40 000 km) réparties sur les 350 hectares de la raffinerie

Inévitables ennuis

L’arrêt et le redémarrage des unités pourraient générer du bruit et des perturbations visuelles, en particulier les plus célèbres.
« Fusées ».

"Nos procédures sont effectuées de manière à ce que l'inconvénient imposé à la population soit aussi limité que possible, mais nous sommes obligés de retirer le gaz présent dans les unités. Et il ne peut que passer à travers le flambeau", se rappelle Philippe Durand.

Total s'engage donc à informer de manière proactive les populations voisines. En particulier via la plateforme "Allô Industrie".

Ainsi, en cas de désagréments programmés (panache de fumée, bruit …), Total enverra un message sur le répondeur de la plate-forme (disponible au 0800 101 092) ou sur le site internet dédié: allo-industrie.com/seine -estuaire /

De plus, le réseau Nez de Estuaire, formé pour identifier la zone industrielle et portuaire du Havre, pue et émet des entreprises avant que les émissions odorantes n'atteignent les résidents locaux, il sera plus alerte que jamais. Treize nez sont formés sur le site de la raffinerie Total de Gonfreville.
Orcher.

Jour J pour la grande escale de la raffinerie du Havre, la plus grande de France | Célibataire chat gratuit
4.9 (99%) 69 votes
 

Laisser un commentaire