Marlène Valentin cultive une passion dévorante à Rodez | Tchat rencontre



Plan Cul près de chez toi !

Tu trouveras sur ce site :

  • Des centaines de filles chaudes près de chez toi
  • Des rencontres d'un soir uniquement pour le Sexe
  • Des Coquines qui n'attendent que ça !

Pour ce rendre sur le site, Cliquez sur le bouton ci-dessous :

























Avenue des Quinze-Arbres, la rutena Marlène Valentin a créé un livret destiné aux passants. Une façon de partager sa passion pour la lecture.

Nous commençons à voir des couvertures de livres, en particulier dans les grandes villes. Ils sont généralement placés sur des passages ou dans des parcs, des jardins.

Chez les individus, c'est extrêmement rare. À Rodez, avenue des Quinze-Arbres, il en est un qui invite les passants à emprunter des livres. Intrigués, nous sommes allés frapper à la porte. Marlène et Bruno Valentin nous accueillent chaleureusement et spontanément.

Marlène, une aide familiale, se passionne pour la lecture depuis son adolescence. Dans sa maison, environ 4 000 livres couvrent les murs et les niches. "J'ai commencé par lire tout ce qui me passait par la main, d'abord pour structurer mes lectures et pour avoir des auteurs préférés"Marlene explique. Ces auteurs sont même gravés sur les marches de l'escalier intérieur. Yasmina Khadra, Daniel Pennac, Arto Paasilinna, Jonas Jonasson …

"Quand nous avons essayé d'acheter une maison, j'aimais beaucoup cela, car il y avait beaucoup de livres, nous avons demandé à les garder et le vendeur était bon", Bruno, le mari de Marlène, se confie.

Ce dernier préfère la géopolitique, avant les romans. Le père a été piqué par le virus. Une fois par an, ils se rendent à la foire du livre de Brive pour faire le plein. "Nous nous limitons au budget, sinon je prendrais tout" s'exclame Marlene avec un sourire. Elle aime rencontrer et échanger avec des écrivains. "Je pourrais passer des heures à leur parler" ajoute la jeune mère.

Bibliothèque "interdite"

Pour limiter ses "livres" budgétaires, Marlene s'abstient d'entrer dans les librairies. "Pour moi, c'est comme aller dans un magasin de jouets" ajoute ce grand lecteur dont l'obsession est de rester sans livres. "Je fais mes provisions pour m'assurer que j'ai toujours quelque chose à lire"dit Marlene. Le soignant conseille les personnes à qui il garde ses favoris. Il convient à ceux qui veulent partager leurs personnages, leur univers. "Quand je sais que je vais finir une histoire, je ralentis la lecture"il a dit, de peur de laisser ses personnages familiers, avec qui il a passé beaucoup de temps. Cette passion, Marlene va bientôt l'emporter avec elle dans le Cantal.

Le couple a décidé de changer de vie. Tant dans les professions de santé (Bruno Valentin est un responsable de la santé), ils veulent changer la page du stress et du manque de ressources dans ce secteur. Après trois années de réflexion, le couple a opté pour la création d'un chalet (pour Maurs) et d'un refuge pour animaux dont personne ne veut. Ils ont déjà trouvé la ferme qu'ils vont devoir rénover.

Marlène Valentin cultive une passion dévorante à Rodez | Tchat rencontre
4.9 (99%) 69 votes
 

Laisser un commentaire