Patrimoine culturel à Tazoult, ministre de la Culture: "Protection de la hâte" | Plan cul



Plan Cul près de chez toi !

Tu trouveras sur ce site :

  • Des centaines de filles chaudes près de chez toi
  • Des rencontres d'un soir uniquement pour le Sexe
  • Des Coquines qui n'attendent que ça !

Pour ce rendre sur le site, Cliquez sur le bouton ci-dessous :

























En visite à Batna, la ministre de la Culture, Meriem Merdaci, a demandé d'accélérer la protection du patrimoine culturel dans la ville de Tazoult, à 10 km de la capitale Aurès.

Sur le site des vestiges romains de Lambaesis, le ministre a assuré que l'objectif de son département était de protéger le patrimoine culturel matériel qui revêt une dimension nationale et universelle, considérant que le site de Lambès (Tazoult) est "exceptionnel pour vaste région "et a" rares mosaïques, y compris le célèbre Tigre ". Le ministre a annoncé, à cette occasion, un projet de développement d'un jardin et d'un circuit touristique dans cette localité pour financer avec le budget de la Wilaya en tenant compte parallèlement de la valeur archéologique de ce patrimoine de cette ville antique la réhabilitation de la entrée du site archéologique de Timgad et de son musée regorgeant de mosaïques et de vestiges rares. Le ministre a visité l'annexe du Centre national de recherche archéologique, à l'entrée de la ville de Tazoult, où il a reçu une présentation sur les conditions de construction du bâtiment en 2008 et est resté inutilisé jusqu'au lancement récent d'un billet de banque. L'opération de réhabilitation.
Sur le même site, il a reçu des explications sur le projet d'extension d'une partie de la RN-31 qui traverse le territoire de la commune de Tazoult et sa zone archéologique. Les spécialistes du Centre national de recherches archéologiques ont indiqué que cette zone contient des vestiges importants et que trois itinéraires alternatifs ont été proposés.
Le ministre a ensuite inspecté l'ancien musée de Tazoult dont la collection contient de nombreuses mosaïques et un jardin archéologique. Dans la ville de Timgad, le ministre a visité le musée de la mosaïque qui a rouvert ses portes au public en juin 2018, après 25 ans de fermeture, puis autour des vestiges de cette ville antique. Dans l'après-midi, il présidera une réunion avec les directeurs de son département au siège de la Wilaya et, le soir, la cérémonie d'ouverture de la 41e édition de Timgad.
R. C.

Inauguration de la cinémathèque de Batna

La cinémathèque de la ville de Batna, fermée depuis des années pour des raisons techniques, sera rouverte avant la fin du mois d'août prochain, a annoncé lundi soir Batna, ministre de la Culture, Meriem Merdaci. "La date de réouverture de la cinémathèque a été fixée en coordination avec le chef de l'exécutif local et les films seront bientôt projetés dans cette structure", a déclaré le ministre lors d'un briefing en marge de la cérémonie. Ouverture de la 41e édition du Festival international du film de Timgad indiquant que "les réserves techniques formulées ont été révoquées". Mme Merdaci a ajouté que la cinémathèque de Batna constituait "un avantage pour la capitale Aurès et le secteur culturel". En réponse à une question sur les événements culturels importants inscrits au programme, le ministre a déclaré que le festival arabe de Djemila à Sétif sera ouvert le 4 août et que le festival du film arabe d'Oran est prévu pour octobre. l'année en cours. Il a ajouté que la Foire internationale du livre d’Alger (SILA) sera organisée du 29 au 7 novembre, affirmant que les préparatifs de cette foire étaient en cours d’enregistrement de maisons d’été pour participer à cette réunion. vous culturel. Le ministre a également déclaré que l'actualisation des sites archéologiques nationaux classés au patrimoine mondial était "en cours".
R. C.

Patrimoine culturel à Tazoult, ministre de la Culture: "Protection de la hâte" | Plan cul
4.9 (99%) 69 votes
 

Laisser un commentaire