Le "policier voyou" du commissariat de Rouen doit recevoir une médaille et ne pas passer | Tinder sexe



Plan Cul près de chez toi !

Tu trouveras sur ce site :

  • Des centaines de filles chaudes près de chez toi
  • Des rencontres d'un soir uniquement pour le Sexe
  • Des Coquines qui n'attendent que ça !

Pour ce rendre sur le site, Cliquez sur le bouton ci-dessous :

























Avez-vous supprimé la liste des gagnants officiels de la médaille?

La demande a été prise en compte par la hiérarchie. "J'ai saisi la direction centrale en déclarant qu'il était nécessaire de poser la question du retrait du brigadier de la liste des destinataires", a déclaré Philippe Trenec, directeur du département de la sécurité publique de la Seine Maritime, contacté par Paris-Normandie. Je suppose qu'il est engagé dans un comportement contraire à l'éthique et que cela préoccupe grandement les fonctionnaires, et à juste titre. "

Les dispositions du code de sécurité intérieure stipulent que "le retrait de la médaille de la sécurité intérieure peut être prononcé en cas de condamnation définitive pour un crime ou un crime ou une mesure disciplinaire de la part du destinataire. Si l'une des médailles est déclarée coupable ou sanctionnée contraire à l'éthique ou illicite, ou condamné par les tribunaux, la médaille pour la sécurité intérieure sera retirée. "Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a pour sa part assuré sur BFMTV que, en cas de sanctions," les médailles de la sécurité intérieure aurait été retiré ".

À la lumière des accusations portées contre lui, comment le nom du sergent apparaît-il sur cette liste? Tout simplement parce qu'il était au début de l'année, donc avant l'épisode de la réunion méchante, qui avait été proposé par ses supérieurs, avec des dizaines d'autres responsables. "Il a été impliqué dans les mesures de sécurité mises en place en décembre 2018 et janvier 2019", explique Philippe Trenec. Il a fourni des missions au personnel, mais également des missions de surveillance sur le terrain, où il avait un problème particulier nécessitant une interruption de travail. "

Deux enquêtes en cours

En mai dernier, plus de trois mois après sa nomination, le brigadier, marié et père de famille, avait organisé une rencontre avec un homme qu’il avait rencontré sur Internet, afin de passer un bon après-midi au commissariat central de la rue, rue Brisout. de-Barneville, siège du Département de la sécurité publique (DDSP) de Seine-Maritime. Problème: c’était un témoin qui avait été audité par les enquêteurs et qui s’était retrouvé dans le bureau du policier. Et ce n’est qu’après avoir été particulièrement entreprenant que le brigadier a pris conscience de son erreur.

Confus, il avait ensuite accompagné le témoin à la réception du poste de police, mais il avait raconté son accident et avait porté plainte. Le brigadier, qui a cessé de travailler après les événements, fait maintenant l’objet deune première enquête judiciaire, dont la procédure a été transmise au procureur de la République de Rouen; etune seconde, disciplinaireconfiée à l’antenne rennaise de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) et toujours en cours.

Médaille de la sécurité intérieure: pour qui?

Récipiendaire de la médaille pour la sécurité nationale, 9 162 employés du ministère de l'Intérieur ont été remerciés pour "la gestion d'événements de maintien de l'ordre public au cours des huit derniers mois". Tous font partie de la promotion exceptionnelle de la médaille intitulée "Engagement exceptionnel des forces de sécurité intérieure 2018-2019". Des dizaines de fonctionnaires sont impliqués en Seine Maritime. Pas assez pour le syndicat de l'Alliance, qui aurait préféré voir récompenser plus de responsables sur le terrain que de commissaires, de directeurs ou de hauts fonctionnaires. Et le syndicat à préciser: "Sans vouloir participer à la lutte des classes, ce sont avant tout les policiers sur le terrain qui sont sollicités sans relâche depuis de longs mois …"

Face à ces critiques, le directeur départemental de la sécurité publique de la Seine Maritime assure "qu'une seconde série devrait être lancée prochainement, afin de permettre l'attribution de la médaille de la sécurité intérieure à davantage d'employés du secteur public".

Le "policier voyou" du commissariat de Rouen doit recevoir une médaille et ne pas passer | Tinder sexe
4.9 (99%) 69 votes
 

Laisser un commentaire