"On retournera en Espagne" témoigne une paire de Toulousaines | Plan cul



Plan Cul près de chez toi !

Tu trouveras sur ce site :

  • Des centaines de filles chaudes près de chez toi
  • Des rencontres d'un soir uniquement pour le Sexe
  • Des Coquines qui n'attendent que ça !

Pour ce rendre sur le site, Cliquez sur le bouton ci-dessous :

























Ce mercredi, le projet de loi sur la bioéthique est examiné par le Conseil des ministres. La taille de la pointe est l'ouverture de la PMA, procréation médicalement assistée, aux couples de femmes et de femmes célibataires, alors que cela n’est actuellement possible que pour les couples hétérosexuels stériles ou souffrant de maladies rares transmissibles à l’enfant.

Mais ce texte, la promesse de la campagne Emmanuel Macron, attendue depuis des mois, va-t-il réellement changer la vie quotidienne des couples de femmes? Ce n'est pas certain, selon les témoignages recueillis par France Bleu Occitanie.

"Texte inacceptable"

Jul et Anne vivent ensemble depuis quatre ans et essaient d'avoir un enfant depuis deux ans. Ils la confient, même si la loi est adoptée, iront quand même à l'étranger pour inséminations ou fécondation in vitro (FIV).
Tout d’abord, parce que les cris des opposants au mariage sont encore trop présents, mais aussi et surtout parce que ces membres de l’APGL, l’association des parents et les futurs parents gays et lesbiens, se rebellent contre un article du projet de loi, qui relatif la déclaration rapide commune.

Le Conseil d'État a d'ailleurs proposé que les couples célibataires et les couples de femmes fassent une déclaration devant un notaire, qui la transmettra à un greffier. Cela reconnaîtrait la filiation de l'enfant, mais pour Anne et Jul, ce serait inconcevable marquez les mots "né (e) par PMA" sur un acte de naissance.

Tous les citoyens doivent avoir le même certificat de naissance. Il est inacceptable de créer un état matrimonial spécial. Cela me rappelle une sorte de fichier et je n’accepterai jamais que mon enfant soit bloqué. Donc, même si la loi est approuvée, nous continuerons de ne pas rester en France pour être nos enfants. -Jul, en couple avec Anne

Et Anne ajoute: _ "Compte tenu de ce qui s’est passé dans l’histoire, je pense que nous ne sommes pas à l’abri des mouvements extrémistes qui diraient, par exemple, que _Les allocations familiales ne sont accordées qu'aux enfants non PMA. "

Ils auraient préféré appliquer, en ce qui concerne la parentalité, les règles existantes pour les couples hétérosexuels (y compris la possibilité de reconnaissance en dehors du mariage) et même se dire prêts à saisir le défenseur des droits si la loi est adoptée telle quelle.

Deux ans de difficultés et 8 000 euros décaissés

Jul et Anne ne semblent pas avoir peur de voyager à l'étranger illégalement.

Le premier a déjà eu un enfant avec une autre femme, le dernier veut suivre ce qu'elle appelle son "énergie vitale". Sauf que pendant deux ans, leur désir était contre la réalité. Il y eut de nombreuses rencontres avec leur gynécologue toulousain, des injections, des avions que Jul prit plusieurs fois à lui seul, en direction de Copenhague tandis qu'Anne restait à Toulouse.

"Procurez-vous un billet 36 heures à l'avance car le gynécologue dit" D'accord, "c'est compliqué" explique Anne. Et parmi les billets, la clinique à payer et les autres, tout cela est également très coûteux. "Nous avons calculé que nous avions _8 000 euros l'an dernier_" détails jul

Mais les trois tests ne fonctionnent pas e le couple n'a pas encore d'enfants.

Du Danemark à l'Espagne

Alors ils ont changé leurs plans. Anne va essayer d'amener l'enfant et d'aller dans une clinique à Barcelone.

Au départ, les deux femmes avaient choisi le Danemark parce que là, lel'enfant peut découvrir l'identité du donneur dans sa majorité. "Nous voulons laisser le choix à l'enfant, ne fermez pas la porte" Anne, attachée à ses origines camerounaises par son père et belge à sa mère. Mais ils ont été gelés lorsque la clinique danoise leur a annoncé qu'un nouveau donneur devait être trouvé sur le site européen de la banque de semences.

Le site européen de la banque de semences ressemble à Amazon. Vous avez des donateurs, taille, poids, commentaires. Cela m'a donné envie de vomir. Je ne veux pas cliquer pour placer un donneur dans le panier. – juil

Ils iront en Espagne, mais ils devront faire une croix sur l'identité du parent puisque le don de sperme est 100% anonyme. Et si cela fonctionne, Jul devra faire un procédure d'adoptionsi cela est accepté par les tribunaux.

Écoutez le reportage français Bleu Occitanie avec Jul et Anne, un couple de Toulousaines

L'extension de la PMA, un appel à l'air?

Jul et Anne rencontreront sûrement de nombreux couples hétérosexuels à Barcelone, qui s'y rendent malgré le fait que le PMA puisse être remboursé en France. Et ceci pour une raison simple, selon Sébastien Nouaille, co-président de l'antenne Midi-Pyrénées de l'APGL Midi-Pyrénées: "Il n'y a pas assez de gamètes et les temps d'attente sont trop longs, avouons-le, si le PMA est prolongé en France, les temps d'attente seront encore plus longs, nous aurons un appel pour l'air".

"On retournera en Espagne" témoigne une paire de Toulousaines | Plan cul
4.9 (99%) 69 votes
 

Laisser un commentaire